Interview du jeune espoir vendéen Romain Fournier

romain surf vendée

Après les interviews ici de Thomas Joncour, Vincent Duvignac, Tristan Guilbaud, Tom Cloarec, Alain Riou etc, nous avons décidé de partir à la rencontre de jeunes locaux. Voici le portrait du jeune vendéen Romain Fournier.

Bonjour Romain, Peux-tu te présenter en quelques mots ?
Bonjour, je m’appelle Romain Fournier, je viens tout juste d’avoir 17ans et je suis originaire de Vendée. Je vie actuellement, la semaine a la Roche sur Yon et tous les week-ends/vacances a Bretignolles sur Mer.

Quand as-tu commencé le surf ?
J’ai commencé le surf dès mon plus jeune âge. Mon père étant l’un des premiers surfeur du spot des dunes dans les années 80, il m’a directement transmis cette passion dans le sang. Notre maison située juste en face de la mer, m’a bien aidé a être le plus souvent possible a l’eau. Dans mes débuts, je pratiquais quasiment que le shortboard mais j’étais plus a l’aise avec des planches volumineuses. J’ai toujours rêvé de me mettre au long, alors après avoir passé une période avec les vieux longboard de mon père, j’ai eu mon vrai premier longboard.

On t’aperçoit beaucoup sur les spots vendéen, peux-tu nous citer deux trois spots que tu affectionnes ?

Mon « home-spot » qui se situe en face de la maison est le spot des dunes, c’est une vague plutôt propice au longboard, rien n’empêche d’aller sur certains reefbreaks pour bénéficier de vagues beaucoup plus creuses et puissantes ou d’aller sur certains secret spots avec mes amis.

romain fournier spotsurf itw

Comment trouves tu l’ambiance et le niveau à l’eau dans le 85 ?

En Vendée, la plupart du temps l’ambiance à l’eau est très cool à part à la Sauzaie quand il y a plus de monde que de vagues et que toi tu arrives en longboard…
Concernant le niveau à l’eau, il est de plus en plus élevé avec des enfants très jeunes où même des plus « anciens » avec un excellent niveau et des bons styles de surf.

Que penses tu des conditions de surf en Vendée ? Si l’on choisit bien son spot, on arrive toujours a avoir des conditions praticables. Il peut autant avoir des périodes de flat ou de tempêtes que de belles houles glassy.

As-tu profité des bonnes conditions des deux derniers mois ?
Oui, bien sur, j’ai profité de ces superbes conditions avec tous mes copains sur notre « home-spot », à la sauzaie, à bud et même dans les landes.

romain fournier vendée

Que penses tu des spots bretons et landais ?
J’ai l’habitude de surfer assez régulièrement dans les landes ou au pays basque, les vagues sont très différentes de chez nous, elle sont très creuses, puissantes et rapides ce qui n’est pas très adapté au longboard.
La Bretagne, je ne connais pas du tout, j’ai juste surfé 1 fois vers Saint Malo où jetais très étonné de la qualité des vagues 1,20m vent offshore (c’était leur session de l’année aha).
La Bretagne est très connue pour tous ses différents types de spots, ce qui leur permet d’avoir des bonnes vagues très souvent.

Quels sont tes objectifs dans le surf ?

Mon objectif principal est de prendre du plaisir à surfer avec tous mes potes, je souhaite également continuer à faire le plus de compétitions de longboard possible. J’ai eu la chance d’être sélectionné au stage de sélection pour les championnats d’Europe/Monde en juillet dernier a Capbreton. Cet évènement m’a permis de rencontrer des personnes connues avec un bon niveau. J’aimerai aussi réussir a sortir d’autres vidéos de qualités comme celle que Romain Briolet ma créé voir ici (merci beaucoup à lui). Depuis quelques temps je réfléchis aussi pour me mettre au SUP…(Cela ne fera pas plaisir a tous le monde ahah)

romain fournier

Tu es membre du breteam surf club , quelle est ce club ? Le breteam est le club de surf de Bretignolles sur mer depuis maintenant plus de 10ans. Le club réunit une bonne partie des surfeurs les plus cool de la commune. Le club est souvent critiqué par les voisins dût a sa faible structure mais grâce a certaines personnes cela va vite changer.
Aussi n’oublions pas que Caroline Angibaud tenante du titre depuis 3 ans est championne de France de Sup ondine est membre de NOTRE club.

Parles-nous de l’ambiance et de ta bande de potes.
C’est simple, je surf à 99% du temp avec toutes ma bandes de potes donc on essaye de se motiver quand les belles conditions ne sont pas la.

romain fournier spotsurf
Quelle vague rêves tu de surfer un jour ?
Je rêve de surfer un jour le spot de noosa point en Australie qui a l’air dingue en longboard et pour surfer en short.

Le surf de gros t’attire ou tu es plutôt du genre à faires des tricks sur de moyennes vagues ?
Le surf de gros m’attire mais pour plus tard car il faut être super bien équipé niveau board et pour sa sécurité.
Pour l’instant j’adore les bonnes vagues de taille moyenne et avec du vent offshore.

shaper
On a remarqué que tu surfais avec des planches d’un shaper local, parle nous un peu de cette marque ?
Oui cela fait maintenant 3 ans que je surf uniquement des daddy seal, il me fait des board adapté à mon niveau et a ce que je recherche a faire. N’hésitez pas à aller voir son site internet www.daddyseal.fr/ ! Mieux vaut avoir une planche sur mesure vendéenne adapté a nos conditions qu’une planche industriel fabriquer en Chine plus chers.

Que penses tu du site spotsurf ?
C’est cool d’avoir un site internet et une page facebook qui est tenue par des gens du coin, ca évite d’avoir que des actus/interviews et photos des sessions parfaites dans le sud-ouest.

Je remercie spotsurf pour cet interview, et le shaper local Daddy Seal qui me fait des boards parfaites depuis 3 ans. Bon surf à tous ! Les houles hivernales arrivent !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *