A la rencontre de Thomas Joncour

thomas joncour interviewSpotsurf est parti à la rencontre de Thomas Joncour ! Un entretien exclusif à découvrir ci-dessous. On tient d’ailleurs à remercier Thomas pour sa disponibilité et son implication.  Merci pour ses expériences de surf qu’il partage avec humilité et passion. Retrouvez toutes nos interview / portraits ici 

Bonjour Thomas, peux-tu te présenter ?

Thomas Joncour 31 ans, je vis à Penmarc’h (29hood) et je totalise près de 25 ans de surf. Ma première vague date de1986 sur le spot de la torche selon la légende. J’ai par la suite fait mes débuts en 1989 aux roches noires à la réunion, avant de faire de nombreux allers-retours entre la Bretagne et la Réunion. En 1995 commence mon sponsoring avec Kanabeach, je deviens alors vice-champion de France minime et je passe mon premier hiver en France, au sport étude de Biarritz (dédicace à Michel Plateau). En 2000, je m’installe définitivement en BZH. J’ai par la suite été surfeur pro de 2003 à 2010 chez Kanabeach et maintenant suite à la fin de la marque en 2012, je me suis lancé dans la création d’une école de surf :  29hood surf club.

On te sait très attaché à la Bretagne, peux-tu nous donner ta vision des spots bretons et du niveau à l’eau en BZH?

J’ai toujours cru et continue de croire au potentiel du surf breton. La qualité et la variété des vagues de la région sont d’une richesse incroyables : beach breaks, reefs, point breaks, slabs, shoreys, nord ouest, sud, tout y est!!! J’adore surfer en BZH et ça toute l’année et n’importe où. J’apprécie également l’ambiance à l’eau en général, même si j’aimerais que les mentalités et le niveau évoluent un peu dans le bon sens. Plus de kids, plus jeunes plus passionnés et un respect intergénérationnel permanent et incontesté!

On te connaît sous l’angle du free surfeur, pourquoi ne pas avoir persisté dans la compétition quand tu étais sur les différents circuits?

J’ai toujours fait un peu de compétions, mais jamais de façon assidue. J’ai quelques titres, (vainqueur des coupes de France 2006, champion de France senior 2011, vice champion d’Europe senior 2011) mais j’ai toujours eu une vocation de free surfeur. Partir avec les potes voir si le spot a coté de la compète marche mieux a souvent été ma préoccupation. Je préfère choisir ma destination de surf et en profiter avec les potes, moins de pression moins de contraintes plus de bonheur et plus de surf!

thomas joncour BZHMis à part la BZH, quels autres spots en France aimes-tu surfer? La Vendée est-elle une région où l’on peut te croiser ?

J’ai eu la chance en étant breton de trouver sur mon passage jusqu’au pays basque de nombreux amis! Cela m’a permis de faire escale dans tous ces endroits qui séparent la Bretagne de la métropole européenne du surf (sud landes). Tellement de spots jonchent ce littoral, tellement de locaux, de bancs de sable…

Oui la Vendée, j’y surfe de temps en temps, j’ai fait de supers sessions et j’ai toujours été bien accueilli. Le spot de bud bud m’a  également toujours fait de beaux cadeaux!

Racontes-nous l’une de tes meilleures sessions.

Tellement de sessions. Je me souviendrai d’un surf, le 27 décembre 2004, j’étais passé prendre à la nuit mon pote Golgoth chez lui pour surfer un point du nord de la baie d’audierne. Sur la route, le jour se levait petit a petit et arrivés sur le spot, les vagues étaient parfaites. 1m50 avec des tubes et de l eau claire. On s’est changé dans la voiture pour s’abriter de la grêle et une fois l’averse passée on s est retrouvé à surfer tous les deux à l’eau pendant 3h. C’était noël!!! Un an après, Gautier n’était plus là, je prends régulièrement des vagues pour lui!

Un mot sur ton ancien sponsor Kanabeach, regrettes-tu la situation?

Kanabeach is never dead, cette marque vit dans le mémoire de chacun d’entre nous. La meilleure marque de surf au monde, le meilleur spirit, les meilleurs humains que je fréquente toujours! Je porte toujours fièrement du kanabeach sur mon dos et dans mon cœur. Une fierté de porter une marque bretonne et engagée sans se prendre au sérieux! R.I.P au boss FRED ALLEGOET qui m a permis de réaliser mes rêves et qui s’est éteint avec Kana. On pense a toi et on surfe pour toi!

29 hoodParles nous du 29hood surf club

Aujourd’hui on a monté un club de surf avec mon pote de toujours Alan L helgoualch a Pors Carn a Penmarch. On coach les jeunes, on donne des cours toute l’année autant pour ceux qui débutent que ceux qui veulent se perfectionner tout ça avec notre état d esprit, familial, pas de prise de tête, partage et respect du territoire, la Bretagne!!

 QUIZZ

3m à La Torche ou 1m50 à la cote so?

Forcement 3m a la Torche avec les guns et les copains pour une session parodie de « riding giant » on se jette à l’eau du bout de la pointe et on charge!!!

Un trip au Maroc ou au Portugal ?

Maroc, c’est toujours super dépaysant et respect a tous les surfeurs marocains pour leur niveau et leur accueil!! Ils sont les bienvenus en Bretagne.

Teahupoo ou Bell’s Beach ?

Teahupoo biensûr, surfer en short des tubes avec les frères tahitiens ou faire des carves en combi avec les australos le choix est vite fait!!!

Un beau Roller ou un air?

Oh ça,c’est bien plus dur, je dirai un beau roller car c’est bien plus joli, efficace et technique qu’un petit air ou tu perds ton rythme dans le vague… Les meilleurs n’ont pas à choisir!!!

Slater ou Fanning?

Andy Irons ! Maitre du style, c’est à mes yeux le digne descendant de Curren qui adapte son surf à la vague au lieu d’aller chercher des points en imposant son surf à la vague.

John John ou Médina?

John John est le surfeur du tour qui me subjugue, il ne m’inspire pas, tellement son surf est à des années lumières de mes capacités. Impossible à imiter, juste à admirer!!! Mais Médina est un sérieux concurrent. Je vois en lui l’étoile montante du surf carioca et un rêve de titre mondial pour ce pays qui est bien souvent décrié, mais sans qui le surf mondial n’en serait pas là. Respect au brazzos qui se battent sur le tour pour nourrir leur rêve et leurs familles et qui brillent par leur surf, leur humilité et leur patriotisme!!!la jonkette bzh

2 thoughts on “A la rencontre de Thomas Joncour

  • 23 janvier 2014 at
    Permalink

    vive les breton !!!!!!!!!!! la Bretagne à les meilleur spots de France !!!

    Reply
  • 24 janvier 2014 at
    Permalink

    Salut à tous, voilà après 4 ou 5 ans à me tâter, je me suis décidé à apprendre à surfer. 45 ans, a l’aise dans l’eau et voulant apprendre, un pote me dirige vers le 29hood. un soir, je me présente en voisin, rencontre avec Thomas, bon feeling d’entrée et un côté famille sans prise de tête et sans flambe, le gars est un mec bien et il parle de son sport avec passion. D’entrée il me propose de venir 2 fois par semaine en afterwork, juste comme çà pour essayer. Plaisir, gamelles et superbes sensations, j’ai adoré. Et par la suite on se croise sur pors carn , sur quimper, etc… et on discute, jusqu’à qu’un de mes potes qui surfe depuis longtemps, me dise, « tu sais qui c’est ce gars? » Moi : ben oui un pote qui me donne des cours de surf… Mon pote me dit qu’il est surtout un des meilleurs surfeurs bretons, vice champion d’europe, etc etc etc… Moi  » peut être mais c’est Thomas, il surfe et le reste je pense qu’il s’en f… Voilà çà c’est Thomas Joncour et ses amis, Alan et autres sont tous dans la même veine.
    29hood à fréquenter sans modération
    Le 29 Hood, ce n’est pas juste un club, une école de surf,
    c’est avant tout un état d’esprit positif qui prône des valeurs d’unité, de respect, de partage, de découverte, et d’amour du territoire.
    http://www.29hood.com

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *