Attaque de requin à La Réunion 26/10/2013

source : le parisien

Un nageur de 24 ans a été grièvement blessé par un requin à l’Etang-Salé-les-Bains, sur la côte sud-ouest de La Réunion, samedi vers 16 h 30 heure locale (14 h 30 à Paris) . «Il a perdu une partie de sa jambe droite, coupée au niveau de la cuisse. Le pronostic vital est engagé», a indiqué la préfecture.

Tanguy, un habitant l’Etang-Salé, faisait du bodysurf. Il évoluait dans une zone interdite aux activités nautiques, à environ 300 mètres d’un périmètre de baignade surveillée et à 20 mètres du bord .

3e attaque de requin à La Réunion depuis janvier

(photo Jordane)

Un témoin présent sur le sable au moment de l’attaque raconte que ce sont trois surfeurs qui l’ont sorti de l’eau. «Ils ont eu le réflexe de faire un point de compression très rapidement», a-t-il raconté au micro de BFMTV. «Avec d’autres personnes, ils sont parvenus à faire un garrot et les secours sont arrivés peu après.»

D’après ce témoin, la victime était «en nage libre», «pas de palmes, pas de planche», a-t-il indiqué. Une information contraire à celles de la préfecture, qui évoque un surfeur. Selon Réunion 1ère radio, le surfeur était conscient, juste après l’attaque, mais il a été placé sous assistance respiratoire par un médecin du Samu.

Les sapeurs pompiers et le Smur (Service mobile d’urgence et de réanimation) ont stabilisé la victime avant de le transférer au centre hospitalier de Saint-Pierre. Le maire de l’Etang-Salé et le sous-préfet de Saint-Pierre se sont rendus sur place.

Les autorités préfectorales ont aussitôt engagé «la procédure post attaque» : «plusieurs navires» ont été mobilisés en vue «d’opérations de pêches ciblées aux alentours du lieu de l’attaque.» Aucune attaque n’avait jusque là été observée à l’Etang-Salé. Selon la préfecture, à l’Etang-Salé, «l’activité n’était pas encadrée au sens de l’arrêté préfectoral qui interdit toute pratique de surf et de bodyboard, hors lagon et pratiques surveillées». Elle a rappelé que «La Réunion demeur(ait) exposée au risque requin» et que «la plus grande prudence (était) à nouveau recommandée à l’ensemble des pratiquants» d’activités nautiques.

(photo Jordane)

Le 27 septembre dernier, le préfet de la Réunion a pris un arrêté interdisant jusqu’au 15 février 2014 la baignade et la plupart des activités nautiques sur une large partie du littoral de l’île. Depuis juillet dernier, la pratique de la baignade est également réglementée à l’Etang-Salé par un arrêté municipal qui a défini une zone surveillée ainsi que les lieux où peuvent se pratiquer les activités de surf, de bodysurf et de morey. «Toutes les activités nautiques se font sans surveillance et aux risques et périls des usagers», précise l’arrêté qui demande aux usagers de s’assurer que la pratique de leur sport peut se faire sans danger

Cette attaque de requin est la troisième survenue sur l’île depuis le début de l’année. Les deux premières ont été mortelles. Au total cinq personnes ont été tuées depuis 2011 dans une douzaine d’attaques de requins contraignant les autorités de l’île à prendre une série de mesures (filets anti-requin, vigie requin, signalétique,..) pour tenter de sécuriser la baignade et les activités nautiques. Plusieurs études scientifiques ont été lancées pour tenter d’expliquer l’augmentation subite des attaques de requins depuis deux ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *