Des astuces pour surfer l’hiver et combattre le froid

Ci dessous des astuces pour surfer l’hiver. Elles sont données par des surfeuses professionnelles :

« Je prends toujours un thé avant d’aller à l’eau car ça réchauffe bien. Sur le trajet il faut de la bonne musique motivante, j’aime mettreDancing Queen du groupe Abba. Ensuite je m’échauffe pendant 15 minutes, toujours plus qu’en été car le froid est plus sujet aux blessures. D’après mon père il faut se mettre de la graisse de canard sur le corps pour avoir moins froid, j’ai déjà essayé et il est vrai que ça fonctionne un peu… Sinon je pense à la scène du film Rasta Rockett quand Sanka arrive au Canada, ça me réchauffe direct car je me dis qu’il y en a qui ont plus froid que moi… Dites-vous qu’il y a du bon dans le froid, la perte de calories est double car le corps doit lutter contre le froid tout en faisant du sport et puis le froid c’est génial pour la peau et les cheveux ». Alizé Arnaud

« Un bon échauffement avant de rentrer dans une eau froide est très important. Je m’échauffe toujours 45 minutes avant d’aller à l’eau, cela me permet de me motiver et de me mettre en confiance. Il faut courir, faire des pompes, des abdos, des montés de genoux, du gainage, des étirements du dos, des pas chassés, sauter… Mâcher un chewing-gum aide beaucoup pour éviter la barre à la tête lorsque vous faîtes des canards. Sortez de l’eau avant d’avoir trop froid et d’être trop fatiguée. » Marion Bouzigues

« Le meilleur moyen de surfer l’hiver, c’est de s’échapper au soleil comme je le fais. Sinon, il ne faut pas hésiter sur la qualité d’une bonne 4’3. Chacun est différent devant le froid, mais les filles sont souvent bien moins munies que leurs compères masculins. Je porte des chaussons, même si je préfère surfer pieds nus, je ne peux pas faire autrement sous peine d’amputation au bout de 30 minutes de surf ! Je trouve le port de cagoule et gants très gênant dans la perception des sensations, je préfère encore m’abstenir de surfer ou mieux, rester un peu moins longtemps à l’eau. Un petit bonheur perso l’hiver, c’est de bien boire avant d’aller surfer et faire pipi dans sa combi pour se réchauffer… » Emmanuelle Joly

« Le surf en eaux froides ? Pas évident… Cela fait des années que je n’avais pas passé un hiver en France. Entre La Réunion ou l’Australie, j’avais toujours réussi à y échapper. Du coup, la réadaptation aux conditions hivernales fut très rude ! Pour surfer à Biarritz et Lacanau, c’est combi 4’3 obligatoire, et pas question d’aller à l’eau sans chaussons, de peur que mon sang ne circule plus dans les extrémités de mon corps (c’est ce que l’on appelle le syndrome de Raynaud… et ça fait mal !). Pour se réchauffer dans l’eau, mettez vos mains sous les aisselles. Mettez aussi vos bras à l’horizontal devant vous et croisez/décroisez très rapidement. C’est physique mais ça réchauffe ! » Coline Ménard

« Le plus horrible c’est la barre à la tête quand tu passes sous l’eau pour les canards. Ensuite c’est les mains gelées, ça m’est arrivée de ne plus pouvoir ouvrir ma voiture tellement j’avais les doigts gelés, j’ai été obligée de demander de l’aide à quelqu’un ! Puis vient la lutte de la sortie de l’eau. Je cours vers la voiture pour me changer, j’ai un peignoir et une serviette qui m’attendent. Je pense à remplir une bouteille d’eau tiède pour me rincer et je l’enroule dans mon peignoir pour qu’il soit tout chaud. L’approche n’est pas la même l’hiver, même en 4’3 je ne tiens jamais plus d’une heure et demie. Je reste moins longtemps à l’eau mais je suis plus active. Il faut rentabiliser au maximum et toujours être en mouvement. Mais faut pas s’arrêter à ça, le surf en hiver a largement ses avantages. » Pauline Ado

D’autres conseils pour surfer en hiver en cliquant ici 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *